Chers amis de la Mission Orthodoxe,

Avec beaucoup d’amour je vous écris pour partager avec vous comment ma famille et moi nous avons connu l’Orthodoxie.

En Colombie l’Orthodoxie n’est pas connue. La majorité des habitants sont catholiques en ignorant l’existence de l’Église Orthodoxe. Selon l’Église catholique le mariage est interdit aux prêtres . Étant donné que mon épouse et moi nous voulions consacrer notre vie à l’oeuvre de Dieu mais étant mariés, un prêtre catholique que nous connaissions nous a proposé de rechercher l’Orthodoxie.

En étudiant la Bible nous avons compris que la vérité ne se reposait pas sur les catholiques, en lisant :  » Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier, » (A’ Tim. 4:1-3). Ainsi nous nous sommes aperçus que cette interdiction provenait des hommes et pas de Dieu! Dieu soit loué, nous avons trouvé la vraie foi!

Pour connaître l’Orthodoxie, nous avons voyagé jusqu’au Venezuela et en Argentine . Là j’ai connu des Serbes Orthodoxes et après je suis allé en Serbie où j’ai été ordonné diacre. Plus tard, en Colombie le Métropolite Athinagoras a visité Medellín en nous invitant à devenir membres de sa Métropole. De cette façon, j’ai été ordonné prêtre par le Révérendissime Athinagoras, il y a 4 ans, et depuis nous luttons pour que l’Orthodoxie se répande en Colombie.

Le Révérendissime Métropolite du Mexique M. Athinagoras est un homme très gentil qui a lutté pour l’Orthodoxie dans notre région. C’est un homme qui “a apporté” et a ouvert les portes de l’Orthodoxie dans notre pays, il a envoyé nombreux gens en Grèce pour que ceux-ci apprennent bien l’Orthodoxie de manière qu’ils apportent après ces connaissances à leurs pays. Mon fils ainé est l’un de ceux-ci et à présent il est étudiant en Théologie à Thessaloniki.

Notre communauté est située à Cereté. Nous célébrons la messe une fois par mois chez mes parents parce que j’habite à Medellín et je mets 10 heures pour arriver à Cereté en bus.Étant donné que la communauté a trop grandi, je vais y déménager avec mon épouse et nos trois enfants. Cette communauté est très pauvre dont les membres ne peuvent pas aider l’Église financièrement. En juin dernier nous avons célébré notre premier mariage orthodoxe. Dans la communauté de Cereté il y a 300 fidèles dont 40 sont baptisés et les autres catéchumènes. Nous voulons partager la vraie foi avec tous les gens qui cherchent la vraie Église qui prêche l’amour de Dieu.

Père Rafail Padilla