Les frères Orthodoxes de Nkayi sont reconnaissants

Chers Amis de la Mission Orthodoxe,

Avec la grâce de Dieu nous vous contactons du Congo-Brazzaville lointain, le pays divisé par l’Équateur et baigné par les vagues de l’océan Atlantique, où le siège de la Métropole de Brazzaville et du Gabon récemment constituée est situé, afin d’exprimer nos remerciements les plus profonds de la part de l’Église locale à vous tous , nos frères sélectes, pour votre réelle aide précieuse par le biais de la Fraternité Missionnaire Orthodoxe vers l’oeuvre missionnaire laborieuse qui est exercée ici dans cette région de la terre africaine.

Nous n’oublions jamais que les fondements, le début statutaire ainsi que l’objectif de la Mission Orthodoxe reste toujours l’héritage – commandement de Dimanche « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28: 19-20). Cette rencontre avec Le Seigneur notre Sauveur et Rédempteur, est faite au calice , à l’assemblée de grâces. En conséquence, via la Divine Liturgie nous tous sans exception, nous participons les fidèles Orthodoxes à la Vie de Jésus Christ , alors qu’en communiant à Son Corps et à Son Sang nous sommes integramment unis entre nous , en tant que membres d’une Église, Une, Sainte, Catholique et Apostolique.

L’endroit réservé par excellence à la célébration de l’Eucharistie demeure toujours l’Église .L’Église qui est ciel à la fois , où le monde est sanctifié et il devient chrétien. Ce miracle a été fait à la ville de Nkayi, la quatrième ville la plus peuplée du Congo -Brazzaville où est située l’Église de la Transfiguration du Sauveur – de Saint Cosmas d’Étolie, qui a été achevée il y a peu de jours. Et tout cela grâce à votre amour, qui a offert par le biais de notre Fraternité la somme exigée pour son achèvement.

L’Église en question restait inachevée depuis 2010 faute d’argent. Elle a été fondée en 2007 par le feu Métropolite de Pentapolis M. Ignatios (Madenlidis). Les travaux ont recommencé le lundi 3 juin 2019 et ils ont duré trois mois. Vu la distance entre la ville de Nkayi et de Pointe – Noire (environ 250 kilomètres) qui augmente les prix des biens de la ville où est située l’Église, les matériaux de construction les plus chers ont été achetés par Pointe Noire pour que de l’argent soit économisé: carreaux de céramique de plancher, de la colle à carrelage, du matériel de peinture, du matériel électrique etc. 5000 briques, du sable, des cailloux et du ciment ont été achetés sur place.

LÉglise de la Transfiguration à Nkayi, un don de notre Fraternité

Le Dimanche des Saints Pères, le 9 juin 2019, nous avons célébré la messe pour que les travaux achevés soient bénis. La gratitude de même que la joie des paroissiens étaient indescriptibles, vu que ceux-ci aussi auront leur propre Église de toute beauté où nous avons ajouté un clocher qui n’avait pas été prévu ainsi que des toilettes hommes-femmes et le bureau du curé. Cette joie-ci a été à son comble le 29 septembre 2019, où l’inauguration a été faite.

Mes frères respectés,

La Mission Orthodoxe a besoin de construction des églises , vu que les Congolais qui découvrent l’Orthodoxie “ qui a de la grâce et de la force” se multiplient , comme ils disent à notre rencontre, ainsi ils ont besoin d’églises pour adorer le vrai Dieu ainsi qu’apprendre la foi Orthodoxe impeccable, de manière à devenir des “ cierges” lumineux pour leurs autres compatriotes.

Au Congo- Brazzaville avec de la lutte et de la peine, de la prière et de la patience, de la fatigue et du labeur, des églises ont été construites pour que le nom de Dieu de Trinité soit glorifié et que le message de la Résurrection soit transmis à ce beau peuple. Le Seigneur a béni de sorte que sept communautés paroissiales sont fondées dont trois étaient inachevées faute de moyens, dès notre installation dans le pays ( en février 2013 ) comme premier Prélat de l’Église locale néophyte de Brazzaville, alors qu’au nord les fidèles , dont la majorité appartient à la tribu pygmée la plus ancienne, priaient dans une maison louée.

Mais «L’Eternel, le Dieu d’Israël, dont je suis le serviteur est vivant!» (1er livre des Rois 17:1). Durant les six années (2013-2019) l’Église de Saint Jean le Baptiste à Impfondo a été construite de fond en comble et a été inaugurée (le 5 février 2017), alors que deux autres grandes églises ont été achevées et inaugurées , celle de Sainte Photine à Pointe Noire (le 6 mai 2018) et la belle Cathédrale de Saint Démétrios à Pointe Noire (le 17 février 2019 par sa Béatitude Pape et Patriarche d’Alexandrie et de toute l’Afrique M. Théodore II).

Le but de l’Église est la bénédiction de l’homme, selon les paroles de notre Seigneur et Sauveur. En conséquence aucun ne peut prétendre qu’il a été sauvé par Jésus, qu’il a vécu sa propre résurrection tandis qu’il tourne le dos à ceux que Jésus- Christ a nommé Ses frères et surtout les minimes. Aidez, nos frères, à achever et à construire d’autres Églises au Congo- Brazzaville et au Gabon pour que d’autres cloches orthodoxes sonnent en Afrique, le continent de l’avenir, que les ténèbres démoniaques soient dispersées, que la Lumière de Jésus luise “ devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux”. Amen!

† Panteleimon de Brazzaville & du Gabon

Δείτε περισσότερα

L’Orthodoxie en Colombie

Notre communauté est située à Cereté. Nous célébrons la messe une fois par mois chez mes parents parce que j’habite à Medellín et je mets 10 heures pour arriver à Cereté en bus.Étant donné que la communauté a trop grandi, je vais y déménager avec mon épouse et nos trois enfants…

La catastrophe à Beira

Une des Églises la plus historique de notre Patriarcat à Beira du Mozambique qui a été construite avec de la peine et sacrifices de nos compatriotes il y a 110 ans, a subi de grands dégâts par le cyclone mortel qui a sévi la région…