Avec la bénédiction de Dieu cent dix personnes se sont intégrées à notre Sainte Orthodoxie, soit d’autres confessions chrétiennes soit d’autres religions africaines traditionnelles à Kananga du Congo.

L’hymne « Vous tous, en effet, qui avez été baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ » sonnait Samedi saint le matin dans toute la ville de Kananga. Des gens venus des villages lointains et bien sûr des catéchumènes de Kananga portant des tuniques blanches ont envahi les fonts baptismaux de la Mission Orthodoxe. Les soeurs héroïnes par les Fraternités chrétiennes de la Grèce, sous la surveillance spirituelle de la Fraternité Chrétienne de Théologues  » Sotir » ont préparé les  » rendus présentables vers la Sainte Lumière”. Tout était prêt. L’évêque, les prêtres et les diacres portant leurs habits ecclésiastiques ont commencé le Sacrement. Tous les catéchumènes “d’une seule voix et d’un seul cœur “ avec toute la force de leur coeur ils ont renoncé au diable et ayant les bras levés ils se sont rangés du côté de Jésus Christ.

À l’heure du baptême je voyais leurs visages tant pieux que joyeux qui attendaient d’entrer dans le Baptistère pour “faire mourir” l’ancien homme de sorte qu’ils sont ressuscités avec Jésus Christ.“Tout se fasse avec bienséance et avec ordre” selon Saint Paul Apôtre. Avec foi et désir des jeunes, des personnes âgées et des enfants ils se présentaient au Baptistère pour déraciner l’ancien homme afin de sortir “nouveaux” de l’eau bénite. Je voyais des mères porter leurs enfants malades, presque nouveaux-nés, pour les faire baptiser craignant que ceux-ci meurent sans avoir reçu le Saint Sacrement. De petits enfants couraient joyeux d’entrer dans le Baptistère pour sortir illuminés. Même les personnes âgées convaincus que la vérité se trouve dans l’Orthodoxie ils abandonnaient leurs vieilles croyances et ils acceptaient après le catéchisme de revêtir la tunique blanche et d’être baptisés.

Un baptême par le Révérendissime Métropolite M. Theodosios

“Vous tous, en effet, qui avez été baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ” chantaient tous les néophytes de Kananga et ils entraient la main dans la main dans l’Église de Saint André pour recevoir la communion. Le Ciel fêtait ce jour-là, c’est à dire les anges, les Saints et bien sûr les vieux moines bénis ainsi que regrettés le Métropolite de Pentapolis Ignatios, Père Chrysostomos Papasarantopoulos et Père Chariton Pneumatikakis dont les reliques de deux derniers répandent leur bénédiction aux frères de Kananga du cimetière de Kananga.

† Theodosios de Kananga