Avec la grâce de Dieu, la deuxième visite officielle de Sa Béatitude Théodore II, Pape et Patriarche d’Alexandrie et de toute l’Afrique a été effectuée au Ghana et la première en Côte d’Ivoire.

Un voyage qui, après nombreux ajournements, a été fait en apportant aux âmes des Orthodoxes un épanouissement spirituel, en vivant leur propre résurrection avec leur Père Spirituel.

Le 2 novembre, Sa Béatitude est arrivé à l’aéroport d’Accra, la capitale du Ghana où il a été accueilli par la politique locale, le clergé de la Métropole, de petits enfants habillés avec des costumes traditionnels en offrant des fleurs et par une foule de fidèles pieux qui voulaient voir leur Père et recevoir son vœu.

Le même jour, à l’Église de la Transfiguration à Accra on a chanté Te Deum où on a remercié Dieu pour l’arrivée du Père Spirituel de la Mission Orthodoxe et Prélat de toute l’Afrique.

Lors de son discours Sa Béatitude n’a pas caché sa joie pour cet accueil national ainsi que sans précédent que le peuple fidèle d’Accra lui a réservé en soulignant surtout le rôle spirituel du Patriarcat de même que l’intérêt infatigable de lui-même ainsi que du Métropolite avec ses associés, ses prêtres et son peuple. Plus précisément, il a souligné l’intérêt que les jeunes gens doivent montrer pour leur éducation – étant offerte gratuitement par la Métropole – de sorte qu’ils obtiennent des capacités et aptitudes techniques qui leur seront utiles pour leur vie et leur avenir.

Puis un concert de membres de la chorale de la Cathédrale a suivi sur le parvis de l’église ayant répandu de la joie et de l’allégresse spirituelle à tous. Sa Béatitude en voyant l’enthousiasme et le pouls de ces jeunes gens a nommé la chorale d’Accra la meilleure chorale du Patriarcat.

Le jour suivant, le samedi 3 novembre Sa Béatitude a visité l’École Technique de Saint-Pierre à Larte où il a fait la Bénédiction et il a inauguré le nouveau laboratoire d’informatique complètement équipé de la Métropole en présence de la politique locale et des chefs de la région de Larte, de beaucoup de monde et des élèves de l’École. La présentation du laboratoire et les capacités des élèves aux nouvelles technologies ont répandu l’enthousiasme et un sens de satisfaction à tous les présents surtout quand cette opportunité est procurée par l’Église en donnant le message que celle-ci ne leur procure pas seulement des bagages spirituels pour le salut de leurs âmes, mais aussi des bagages qui leur seront utiles pour qu’eux-mêmes aident de leur part au développement de leur région et surtout via des moyens contemporains comme ils sont formés dans le monde.

Certes, cela est dû à des gens qui aiment la Mission et aident de toute façon et de tout moyen les échelons missionnaires. À ce point-ci, la Fraternité Missionnaire Orthodoxe mérite tout éloge étant toujours le soutien à des œuvres de bonnes actions telles que la construction des églises, des écoles, des cabinets médicaux et la procuration du propre équipement.

Sa Béatitude Théodore II, Pape et Patriarche d’Alexandrie à la nouvelle École d’Informatique à Larte, un don de notre Fraternité

À chaque visite du Primat, il n’est pas possible qu’il n’existe un rassemblement de remerciements de tous les membres fidèles. Là, l’infatigable Patriarche de l’Amour peut écouter, comme aux premiers rassemblements chrétiens, avec une seule voix les remerciements glorifiant Dieu Trinitaire par des gens qui ont connu le vrai Dieu et ils mettent en œuvre Son Évangile sacré avec simplicité et des moyens naturels qu’ils disposent. Ainsi, le dimanche 4 novembre, Sa Béatitude Pape et Patriarche d’Alexandrie et de toute l’Afrique était à la tête de la Divine Liturgie dans la Cathédrale de Transfiguration à Accra assisté par les Révérendissimes Métropolites M. Georgios de Guinée, M. Narkissos d’Accra et le clergé tout entier de la Métropole d’Accra.

Il n’a pas oublié de remercier de nouveau la Chorale Ecclésiastique de la Métropole et d’attribuer la charge ecclésiastique d’archiprêtre à Père Vasileios Kouabi Labe.

L’Assemblée hiératique du clergé de la Métropole avec Sa Béatitude a suivi où le Primat a eu l’opportunité d’écouter des prêtres eux-mêmes l’œuvre spirituel ainsi que sociale qui est faite, mais aussi de s’informer sur les besoins et les difficultés auxquels ils sont confrontés. Le Patriarche les a bénis et les a encouragés de continuer à travailler aux vignerons du Seigneur et il s’est engagé qu’il sera à leurs côtés en cas de besoin, en cas de difficulté, en souhaitant et en priant pour leur progrès.

Le Patriarche d’Alexandrie avec le roi d’Akuapem

À son programme chargé, sa rencontre avec l’ héritier de la Couronne d’Anglettere S.A. Charles de Galles n’était pas à négliger, où ils ont discuté des sujets d’Orthodoxie et de l’oeuvre du Patriarcat d’Alexandrie en Afrique, du moment que l’héritier ne cache pas sa relation avec l’Orthodoxie et la « Sainte Montagne » ainsi que son offre à des travaux de structure sociale dans des pays africains.

Notre Patriarche en se référant aux bonnes bases de l’Orthodoxie et à l’œuvre qui est faite en Guinée, il est parti pour le Côte d’Ivoire, dont nous allons parler dans notre prochain article, prenant avec lui les meilleures impressions et souvenirs surtout l’amour qu’il a reçu par le peuple-là, lui laissant ses vœux patriarcaux et ses bénédictions pour le progrès et le développement de chaque œuvre pastorale ayant comme but l’homme et sa promotion au Royaume de Dieu.
( à suivre…)

† Narkissos d’Accra

Previous articleLa porte de la foi est ouverte
Next article« Saint Iakovos » en Tanzanie
Μητροπολίτης Άκκρας Νάρκισσος
Ο Σεβασμιώτατος Μητροπολίτης Άκκρας κ. Νάρκισσος γεννήθηκε το 1968 στην Ιορδανία. Διακονεί το Πατριαρχείο Αλεξανδρείας από το 2009, ενώ το 2013 χειροτονήθηκε Μητροπολίτης Νουβίας και το 2015 μετατέθηκε στην Γκάνα.