Chers Amis de la Mission Orthodoxe,

Avec l’aide de Dieu, notre prélat le Métropolite de Singapour M. Konstantinos est venu une fois de plus à la ville de Médan où le diacre Savvas a été ordonné prêtre à l’Église de Saint Dimitrios le 24 août 2018. Nous nous en sommes réjouis beaucoup parce que le nombre des prêtres qui servent la messe en Indonésie augmente si bien que celui des fidèles dans notre patrie augmentera aussi. À présent Père Savvas s’attend à ce qu’un bon homme lui achète les billets et qu’il lui loue une maison pour vivre avec sa famille au Timor oriental.

Le diacre Prochoros est à Jakarta y aidant Père Gabriel. Nous attendons la bénédiction du Révérendissime pour que le premier soit ordonné curé à Jakarta, vu que Père Gabriel est souvent absent en allant à d’autres endroits pour faire la messe.

Notre service continue à Sumbul.Père Loukas, sa femme Maria et leurs enfants vont bien. À part être curé, père Loukas est aussi directeur de notre école de Saint-Jean le Baptiste. Après l’école, il travaille fréquemment dans son jardin situé à côté de l’église, mais son jardin est très étroit. Ainsi, il pense à acheter encore un champ à côté pour planter des légumes pour atténuer les dépenses familiales. Le champ à côté est vendu 1500 euros.

À Nias, le diaconat de Père Chariton Zegka continue. Il est curé de trois paroisses et directeur de notre école de Saint Nikolas. Père Chariton avec sa simplicité continue la Mission Orthodoxe là. Les paroissiens sont serviables ainsi qu’ils l’aiment au point de décider de désherber et nettoyer un terrain pour y planter du riz. Quand le riz parvient à maturité, ils font sa récolte et ils l’apportent chez le prêtre. Ainsi, pour une année, Père Chariton a assez de riz chez lui pour faire vivre sa famille.

Père Theodosios, enfin, est près de moi. Pour qu’ils puissent vivre sa femme travaille dans une usine alors que nous ne pouvons pas les aider considérablement.

Aussi tous nos prêtres ici à Sumatra et en Indonésie ne reçoivent-ils pas de salaires réguliers. Nous devons trouver des façons comment nous pouvons les faire vivre. Avec la force de Dieu et de la Vierge nous continuerons de travailler au sein de la Mission Orthodoxe dans notre grand pays.

Avec beaucoup de vœux
Père Chrysostomos Manalu

Previous articleNouveau début au Timor
Next articleL’école dans la forêt ne doit pas fermer
Ο π. Χρυσόστομος Manalu γεννήθηκε στη Σουμάτρα της Ινδονησίας σε προτεσταντική οικογένεια. Έγινε Ορθόδοξος από τον π. Δανιήλ Byantoro και το 1994 ήρθε στην Ελλάδα για μεταπτυχιακές σπουδές στη Θεολογία. Τότε συνδέθηκε ως λαϊκός με την Αδελφότητά μας και χειροτονήθηκε πρεσβύτερος στην Ιερά Μητρόπολη Άρτης. Επέστρεψε στην Ινδονησία το 2002, ίδρυσε την Ορθόδοξη Ιεραποστολήστη Βόρεια Σουμάτρα και διακονεί ως Αρχιερατικός Επίτροπος της Ινδονησίας υπό τη Μητρόπολη Σιγγαπούρης.