Mes chers frères en Christ,

“Il vous est né aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur”. Avec ces paroles de joie et de liesse je vous adresse ma présente lettre pour vous faire partager de l’offre, pour une fois de plus, du repas de Noël et des cadeaux à plus de cinq cents enfants de la maternelle, du primaire mais aussi de notre quartier pauvre qui se prive de tout à tel point que les gens et surtout les enfants vivent dans des conditions déplorables ainsi qu’uniques inénarrables.

La naissance du Sauveur et Rédempteur de notre monde nous rappelle qu’encore une fois Il est venu sur la Terre comme le plus pauvre des gens pourtant Il est devenu le Roi et le Gouverneur du monde tant visible qu’invisible. Ce Dieu incarné est venu sur la terre pour nous sauver mais aussi nous enseigner. Le Dieu de l’amour et de la paix est né humblement , sans cérémonie et décorations éclatantes. Humblement et sans gloire. Il nous a enseigné, depuis, que nous devons vivre humblement et simplement pour pouvoir Lui ressembler , L’imiter, Le fréquenter et ne faire qu’un avec Lui. Sa pauvreté nous ouvre de nouvelles perspectives et orientations. Il nous l’explique si éloquemment l’Apôtre des Nations Saint Paul en disant : « qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin de vous faire riches par sa pauvreté. » (2ème épitre aux Corinthiens 8:9)

C’est avec cet esprit que chaque année ici à nos locaux nous invitons pour un repas d’amour avec nous tous les orphelins et tous les enfants non protégés , à leur montrer que notre Église comme son Fondateur Lui-même était toujours ami des pauvres . C’est une occasion offerte avec un soin et amour particuliers pour que nous tous, nous nous sentions membres d’une seule famille et que nous vivions la chaleur de l’acceptation de cette réalité. Alors que nous sommes pauvres nous devenons riches avec la grâce de Dieu, puisque nous pouvons partager ce que nous avons avec eux. Cet amour unique vers notre pauvre frère qui n’est autre que Jésus Christ Lui-même inonde les cœurs de nous tous avec espoir, foi, consentement, solidarité, acceptation et modestie.

C’est pour cela que je vous écris aujourd’hui pour vous informer sur cet amour authentique de la Fraternité Missionnaire Orthodoxe qui, avec tant d’empressement, vous avez répondu à notre demande en nous envoyant la somme de 5000 euros pour le programme de repas de nos enfants pauvres et orphelins mais aussi pour le repas de Noël. Ainsi avec tout notre cœur nous voudrions vous remercier et vous assurer que nous allons continuer à vous avoir toujours à nos humbles prières et sollicitations vers Jésus Christ, de sorte qu’Il vous renforce d’une façon riche et bénéfique au nom de Sa gloire et de Son Église. Votre offre nous a aidés et a renforcé tant spirituellement que matériellement tant d’âmes fatigués et assoiffés.

Permettez-moi d’ajouter que je n’oublie pas votre diaconat vers la Mission Orthodoxe aux nations, avec un zèle irréductible depuis 1963. De plus, je désirerais ajouter que le fondateur spirituel de votre Fraternité était le feu missionnaire Chrysostomos Papasarantopoulos, qui avec sa bénédiction a illuminé le chemin missionnaire de ma vie.

Bien qu’il existe des obstacles et des difficultés, l’oeuvre de l’Évangélisation va continuer sous n’importe quelles conditions. La force de la présence de Dieu à notre parcours est renforçante en ouvrant de nouveaux chemins et perspectives. Il exige un repentir sincère et profond ainsi que de la prière, de la modestie et foi, de l’obéissance à la volonté de Dieu.

De nouveau nous vous remercions de tout coeur.
Makarios de Nairobi

Previous articleAux frontières de la pauvreté
Next articleDes voeux patriarcaux
Ο Σεβασμιώτατος Γέρων Μητροπολίτης Ναϊρόμπι κ. Μακάριος υπηρετεί την ιεραποστολή στην Κένυα από το έτος 1977. Χειροτονήθηκε Μητροπολίτης Ζιμπάμπουε το 1998 και το 2001 μετατέθηκε στην Κένυα.