Un merci ne suffit pas

Chers amis et chères amies de la Mission Orthodoxe,

Soyez toujours heureux au nom de Jésus Christ.

20 années se sont passées depuis le jour où Dieu de bonté m’ a conduit à la Mission Orthodoxe. En 1996, le feu Métropolite de Kabala et de tout Ouganda M.Theodoros Nankyama est venu en Grèce gravement malade. Quand je suis allé le voir, il m a prié d’aller avec lui en Ouganda pour aider la Mission Orthodoxe. J’ ai perdu les pédales vraiment car M.Theodoros était pour moi l’univers entier. Il m’ a tiré d’une rue centrale de Kabala où je traînais comme un chien errant et il m’a pris soin de tout. « Que dois –je faire maintenant où il est malade? j’ai pensé. J’irai pour un peu de temps et dès qu’il guérit je reviendrai en Grèce».

Malheureusement M.Theodoros n’ a pas guéri mais il s’est endormi dans la paix du Seigneur. À son enterrement j’ai vu quelque chose qui m’ a tellement bouleversé. C’était les enfants, les orphelins, pauvres et perdus que l’ Évêque a réunis près de lui. Tous avaient une seule question: « Qui va se charger de nous dorénavant ? »

À ce moment- là j’ai entendu une voix venant au-dedans de moi-même disant « moi » et en effet, ce jour-là j’ ai décidé de rester près de ces enfants.

La même année, en 1997, le nouveau Métropolite de Kabala et de tout Ouganda M.Ionas m’ a nommé curé de la paroisse historique de Métamorphosis au village Degeya. Une paroisse historique , parce que c’ était la première paroisse des Africains locaux de l’Église Orthodoxe. Ma première lettre je l’ ai écrite à Panagiotis Papadimitrakopoulos -que sa mémoire soit éternelle! Dans peu de jours j’ ai reçu une somme non négligeable pour l’orphelinat. Depuis la Fraternité Orthodoxe ne m’ a pas quitté. Plusieurs fois elle nous a aidés aux soupes, à la construction de deux écoles primaires dans la région et à l’ adoption éducative. Deux enfants ont fait des études jusqu’ à l’ Université, nous avons bâti un centre médical à la mémoire de regretté Panagiotis, nous avons obtenu un moulin, un tracteur ainsi que l’église de Saint Constantin et Sainte Hélène est en train de s’achever. Nous vous sommes  reconnaissants !

Quinze enfants de l’orphelinat  ont été ordonnés des prêtres ayant en tête le père Paul Nzalambi, le nouveau marguillier de prélat de la Métropole de Kabala et de tout Ouganda et le père moine Prodromos, le supérieur du premier monastère d’hommes d’Ouganda. Six filles de l’orphelinat sont devenues épouses des prêtres. Trois filles sont devenues religieuses ayant en tête la sœur Maria, la supérieure du premier monastère de Sainte Marie. Dans peu de semaines, trois autres filles partent pour Rhodes afin de se mettre à l’épreuve dans un monastère de femmes de manière à se préparer pour la fondation d’ un deuxième monastère de femmes. Beaucoup d’enseignants, de maîtres, d’infirmières, de médecins, d’avocats, de policiers, de catéchistes.

Nous continuons à attendre votre aide pour pouvoir garder ouverts les centres d’offre.

Nous souhaitons que notre Seigneur vous offre toute grâce et toute bénédiction et une bonne année missionnaire.

Père Ioannis Kibuuka

Δείτε περισσότερα

L’Orthodoxie en Colombie

Notre communauté est située à Cereté. Nous célébrons la messe une fois par mois chez mes parents parce que j’habite à Medellín et je mets 10 heures pour arriver à Cereté en bus.Étant donné que la communauté a trop grandi, je vais y déménager avec mon épouse et nos trois enfants…

La catastrophe à Beira

Une des Églises la plus historique de notre Patriarcat à Beira du Mozambique qui a été construite avec de la peine et sacrifices de nos compatriotes il y a 110 ans, a subi de grands dégâts par le cyclone mortel qui a sévi la région…