Une sensation incomparablement belle et réconfortante c’est de connaître la vérité… Une sensation créative ainsi qu’essentielle c’est de transmettre la vérité… Quelle vérité? Celle que chaque personne plus ou moins, ouvertement ou en cachette, avec zèle ou tiédeur, a cherchée, préoccupée par de questions profondes. Dieu existe-t-il ? De la vie après la mort ? Quelle est ma destination ? À toutes ces questions existentielles la réponse est largement offerte par la foi Chrétienne voire l’Orthodoxie.

Dans le monde « civilisé Chrétien » où nous vivons et plus précisément dans la Grèce « Orthodoxe » connaître Jésus Christ est quelque chose de réalisable, dépendant du désir ainsi que de la bonne intention de chacun. Pourtant cela n’arrive pas dans le Tiers Monde -comme plusieurs l’appellent- mais en même temps plus innocent où il y a des gens qui n’ont pas entendu de Lui, le Sauveur du monde et leur Père. La mission ci-dessus a été assumée d’une façon organisée par l’Église Orthodoxe ayant en tête le Patriarcat Œcuménique et le Patriarcat d’Alexandrie ainsi que les Fraternités missionnaires Orthodoxes comme la nôtre.

L’effort de la diffusion des Principes de Jésus Christ aux extrémités de la terre consiste en deux aspects importants : d’une part, la diffusion de l’ Évangile et autre part, son application via des actes d’ amour, tels que donner à manger aux affamés, habiller les nus et généralement aider les nécessiteux. À ce deuxième diaconat, la Fraternité Orthodoxe de Mission Orthodoxe a participé en envoyant 4 conteneurs avec de l’aide humanitaire en 2016 : deux ont été envoyés en Sierra Leone et deux au Congo, ayant comme but principal le renforcement de l’École de Théologie à Kinshasa, mais aussi de son œuvre philanthropique. Les conteneurs ci- dessus comprenaient :

  • plus de 75 tonnes d’aliments de longue durée,
  • des produits nécessaires comme des pupitres et des chaises, des meubles, des savons, des médicaments, des outils médicaux, des génératrices, des fournitures scolaires, des vêtements, des jouets et enfin
  • des articles ecclésiastiques, tels que des calices, des icônes, des habits ecclésiastiques, des nappes d’autel, des ameublements et orfèvreries d’ église et des livres etc.

Pour son offre la Fraternité Orthodoxe de Mission Orthodoxe a reçu des remerciements éplorés par les responsables qui ont reçu les conteneurs ainsi que par les frères indigènes qui ont goûté les fruits de notre amour. Notre réponse à leurs larmes de reconnaissance est « Nous sommes des serviteurs inutiles nous avons fait ce que nous devions faire » (Luc 17.10)

Nous devons des remerciements chaleureux aux jeunes, aux dames, à tous ceux qui à titre gracieux, voire avec joie, ils offrent leur diaconat aux dépôts de notre Fraternité à Filyro de Thessalonique ainsi qu’ à nos frères de Florina pour leur soutien tant financier que matériel à cet effort précis.

Konstantinos Metallidis
Théologien

Previous articleNoël à Kalkuta
Next articleDeux missions d’amour
Ο Κωνσταντίνος Μεταλλίδης είναι πτυχιούχος του τμήματος ποιμαντικής και κοινωνικής Θεολογίας του Α.Π.Θ, κάτοχος μεταπτυχιακού διπλώματος στον τομέα της Εκκλησιαστικής Ιστορίας και υποψήφιος διδάκτορας. Συμμετέχει στο διοικητικό συμβούλιο της Αδελφότητάς μας από το 2012 και είναι ένας εκ των υπευθύνων της αποθήκης μας στο Φίλυρο που έχει σκοπό την αποστολή ανθρωπιστικής βοήθειας, κυρίως στις χώρες της Αφρικής.