Avec les bénédictions du Patriarche d’Alexandrie et de toute Afrique Monsieur Theodorou II, le révérendissime Métropolite de Kenya M. Makarios, pendant les jours de fête entre Noël et l’Épiphanie il a procédé à l’inauguration de deux nouvelles églises dans deux régions différentes.

Première c’est l’église de la Résurrection du Sauveur et de l’Apôtre des Nations Saint Paul, le 28 décembre 2016 au coin le plus lointain de Kenya, près des frontières de Somalie, au bout de l’océan Indien, à une petite mais dynamique paroisse dans le village Mpeketoni, à côté de l’île de Lamu. La région marquée par les derniers incidents avec les djihadistes ainsi que les musulmans fanatiques n’était pas du tout accessible. C’est pourquoi ce voyage ainsi que la visite pour l’inauguration étaient souvent reportés et pendant longtemps. Mais cette fois -ci, malgré le fait que toute la région est strictement entourée de forces de sécurité, les préparations relatives ont été faites de sorte que la visite a été réalisée sous des mesures de sécurités draconiennes.

De l’École Patriarcale “ Makarios III Archevêque de Chypre” jusqu’à la destination finale on a mis deux jours avec une nuitée à Matildi. Chacun se sent très petit et très faible, quand on met avant tout le facteur humain et la grande protection de Dieu est méprisée, Celui-ci, avec Ses Saints et Ses amis, dirige notre vie ainsi que notre action, surtout dans ces cas très spéciaux. Juste à ce moment-là viennent à l’esprit les paroles vivantes et dans notre cas celles de Saint Paul “si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi ». Ainsi toutes les choses bizarres et superficielles à nous, ce sont rencontrées d’une façon miraculeuse avec la sainteté et la béatitude de nos saints. Alors, il est impératif que nous comprenions que cette action de l’inauguration est tellement importante à cet endroit écarté de notre planète, puisque avec la mise des reliques sacrées,toute la nature de notre Créateur tant visible qu’ invisible est bénie ainsi que transformée. Et de toute façon rien ne nous a empêchés. Aucune force païenne dans la région densément peuplée, dans sa majorité, de population musulmane, n’a pas pu déranger les desseins de Dieu Lui-même. Simplement tout le village peut crier pour toujours la parole de Saint Paul “nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils,” (Rom. 5:10)

La deuxième église se trouve hors de la ville célèbre de Nakourou avec le lac de milliers flamingos et des animaux sauvages dans la jungle adjacente. Dans cette région il existe déjà des églises inaugurées comme celle de la Résurrection, de Saint Raphaël, Saint Nicolas et Sainte Irène, de Saint Nektarios etc. Deux églises encore vont bientôt être inaugurées: celle de Saint Georges et de Sainte Paraskevi.

L’église inaugurée de Sainte Sophie va servir les besoins des habitants de la région qui appartiennent à l’Eglise Orthodoxe, qui utilisaient une église temporaire jusque récemment.

Le révérendissime ayant visité pour beaucoup d’années ce village, il a pensé – surtout en raison de son importance obtenue avec la création de nouveaux établissements éducatifs et beaucoup d’entreprises industrielles – à jeter les fondations et peu à peu, avec le zèle et l’enthousiasme du prêtre ainsi que des paroissiens, il commence la construction. Après des efforts surhumains elle a été achevée récemment.

Cette église orthodoxe est tellement impressionnante, elle se trouve juste à côté de la rue. Il provoque l’admiration chez les passagers qui arrêtent pour la contempler et après, en y entrant, ils sont impressionnés par les belles icônes byzantines qui décorent l’oratoire et les murs tout autour.

Deux nouvelles églises encore, alors, a obtenues Kenya pour crier le message réjouissant de la Résurrection du Seigneur et de plus en plus d’âmes vont trouver du repos psychique de sorte qu’ils vont être dirigés, à la fin, vers leur salut. Que le nom du Seigneur soit béni et glorifié, Qui une fois de plus Il nous a accueillis et Il nous a donné un message d’espoir et d’optimisme. Amen!

De la part de la Métropole